L’Arabie saoudite pourrait mettre un terme à la guerre au Yémen

Par

D’après des emails qui ont fuité, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane souhaiterait s’extraire du conflit qu’il a déclenché et qui ne mène à rien, sinon à la multiplication des morts civiles, dont celles de nombreux enfants, comme le souligne un rapport de l’ONU.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Cela fait plus de deux ans que la guerre dure au Yémen et chaque nouveau mois qui passe allonge la liste des calamités qui s’abattent sur le pays. C’est désormais le choléra qui y fait des ravages, faisant jeu égal avec les bombardements aériens en termes de mortalité. Un rapport présenté le 18 août 2017 à l’ONU par son responsable des opérations humanitaires avance des chiffres effarants : le choléra a tué 2 000 personnes depuis avril et près de 500 000 malades seraient recensés. Par ailleurs, sur 27 millions de Yéménites, 16 millions n’ont pas accès à l’eau potable et 7 millions sont menacés de famine.