Les habitants de Sheffield en passe de remporter la bataille des arbres

Par

Située au sud du Yorkshire, en bordure d’un parc national, Sheffield se prévaut d’être la ville la plus verte d’Europe. Pourtant, depuis cinq ans, la municipalité a lancé une campagne massive d’abattage des arbres situés le long des routes. Plusieurs milliers d’habitants s’opposent à une entreprise qu’ils jugent nuisible au bien-être, absurde et antidémocratique. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sheffield (Royaume-Uni), envoyée spéciale.-  Au volant de sa voiture, Chris Rust s’arrête et pointe du doigt un arbre. « Là, il y a eu une bataille terrible ! » Autour du large tronc sont accrochés des dizaines de fanions multicolores. L’orme de Chelsea Road, baptisé du nom de la rue où il a été planté il y a 120 ans, semble immortel. Pourtant, le centenaire a failli être abattu, explique Chris, le co-président de Sheffield Tree Action Groups, un collectif d’associations pour la protection des arbres de Sheffield. Il s’en est fallu de peu mais, le 12 février dernier, les ouvriers chargés de l’entretien de la voirie de Sheffield ont renoncé à faire tomber l’orme dont la célébrité dépasse largement les frontières de la ville.