Un riz OGM pour lutter contre le réchauffement ?

Par

Un riz génétiquement modifié permettrait de réduire les émissions de méthane des rizières, avec un rendement nutritif élevé. Certains scientifiques y voient une solution durable pour l'agriculture, mais il pourrait ne pas dépasser le stade expérimental, du fait de l'opposition et des risques associés aux OGM.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des chercheurs chinois ont mis au point une variété de riz OGM qui produit beaucoup moins de méthane que le riz ordinaire, et pourrait être avantageuse pour lutter contre le réchauffement climatique. Les rizières sont, avec l’élevage, l’une des plus importantes sources anthropogéniques de méthane, principal gaz à effet de serre après le CO2.