L’huile de palme est devenue omniprésente dans le diesel européen

Par

Dans un récent rapport, la fédération Transport et Environnement pointe du doigt l’augmentation catastrophique pour la planète de la consommation d’huile de palme en Europe, alors qu’elle est de plus en plus utilisée dans le secteur des transports, car considérée à tort comme un biocarburant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Le diesel européen utilise cent fois plus d’huile de palme que les 40 milliards de gâteaux Oreo consommés chaque année. » Le 2 juillet dernier, la fédération Transport et Environnement, qui regroupe plus de 50 ONG européennes œuvrant pour limiter l’impact des transports sur le réchauffement climatique, publiait ce rapport, dont le titre peut faire sourire. Mais derrière l’accroche, les chiffres sont stupéfiants.