Le peso argentin dévalué de 14% en seulement deux jours

Par

Après dix ans de politique interventionniste, la banque centrale argentine a décidé de laisser le peso se déprécier face au dollar pour rassurer les investisseurs et stimuler les exportations. Au détriment de l'épargne et de la consommation intérieure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Confrontée à un ralentissement de l'économie et à un effondrement des exportations, l'Argentine a adopté une nouvelle stratégie monétaire, laissant le peso se déprécier face au dollar de 13,9 % en deux jours, avec l'objectif de rassurer les investisseurs et les marchés financiers.