La Hongrie se vaccine chinois, une première en Europe

Par

Le premier ministre hongrois Viktor Orbán a annoncé mercredi le lancement d’une campagne de vaccination avec un vaccin chinois. Une première dans l’Union européenne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Hongrie a commencé mercredi à utiliser le vaccin du laboratoire chinois Sinopharm contre le Covid-19, devenant le premier pays de l’Union européenne (UE) dans ce cas après s’être déjà démarquée en recourant au vaccin russe Spoutnik V. « Aujourd’hui, nous entamons la vaccination avec les lots chinois », a déclaré le premier ministre Viktor Orbán dans un bref message diffusé sur Facebook.