Thalys: le suspect est passé à travers les mailles du renseignement européen

Par et

Fiché comme islamiste radical en France, en Belgique et en Espagne, Ayoub El-Khazzani n'était pas pour autant menacé d'une arrestation, et a pu se procurer des armes dont un fusil d'assaut. Explications.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La tentative d’attentat au fusil d’assaut dans le Thalys, le 21 août, constitue-t-elle un énième loupé des services de renseignement français, comme on l’entend ici ou là ? Ayoub El-Khazzani, 25 ans, avait été signalé aux services de renseignement français par les autorités espagnoles en février 2014 « du fait de son appartenance à la mouvance islamiste radicale », a affirmé samedi 22 août le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve.