Catalogne : arrêté en Italie, Puigdemont à nouveau sous la menace d’une extradition

Par

Les partisans de l’indépendantiste catalan,  interpellé et détenu en Sardaigne jusque vendredi après-midi, jugent caduc le mandat d’arrêt européen qui le vise. L’affaire fragilise la stratégie de Pedro Sánchez de dialogue avec Barcelone.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Exilé depuis octobre 2017 à Bruxelles, arrêté une première fois en Allemagne en 2018, élu au Parlement européen en 2019, finalement autorisé à siéger dans l’hémicycle en 2020, l'indépendantiste catalan Carles Puigdemont a été arrêté, une nouvelle fois, par la police des frontières à son arrivée jeudi soir sur l’île italienne de Sardaigne, où il devait rencontrer des maires indépendantistes de l’île.