Au Maroc, l’unique témoin dans l’affaire Omar Radi entendu comme accusé

Par et Rosa Moussaoui (L’Humanité)

Au Maroc, le journaliste Imad Stitou, qui témoigne d’une « relation consentie » entre son confrère Omar Radi et la jeune femme qui l’accuse de viol, comparaît mercredi 25 novembre devant le juge d’instruction. Il est à son tour poursuivi pour « complicité de viol ». Suite de l'enquête de Mediapart et l’Humanité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’affaire Omar Radi, du nom de ce journaliste et militant dans le viseur du pouvoir marocain depuis des années, poursuivi pour espionnage et écroué cet été après des accusations de viol qu’il nie en bloc, a connu un rebondissement au Maroc.