Pegasus : vers un nouveau front judiciaire pour les indépendantistes catalans

Mediapart s’est procuré la plainte que s’apprêtent à déposer 25 des 63 indépendantistes catalans victimes d’écoutes, via Pegasus, depuis leur téléphone portable. À Madrid, le gouvernement de Pedro Sánchez est sous pression. Au Parlement européen, une commission d’enquête vient d’être mise sur pied.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Bruxelles (Belgique).– C’est un nouveau front judiciaire qui s’ouvre, dans les méandres de l’après-« procés », du nom de cette dynamique politique qui avait conduit l’exécutif catalan à proclamer en octobre 2017, de manière unilatérale, l’indépendance de la Catalogne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal