Mondial: la coupe des paires de fesses

Par

Givanildo Vieira de Souza: c'est le postérieur le plus fameux au Brésil. Il enflamme les réseaux sociaux, tandis que la coupe du monde donne lieu à une avalanche de clichés sexistes où les femmes sont là pour décorer les tribunes et où les homosexuels sont pourchassés à longueur de commentaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rio de Janeiro, de notre correspondante.   C’est le postérieur le plus fameux du Mondial. Avec un tour de fesses de 111 centimètres, l’attaquant Givanildo Vieira de Souza, surnommé Hulk, fait au Brésil les délices des réseaux sociaux. Articles, photos, posts de twitters : les autres joueurs ont beau s’échiner sur la pelouse, une partie du public n’en a que pour l’international brésilien, qui évolue actuellement au Zénith Saint-Pétersbourg, en Russie.