Pourquoi les Etats-Unis ont besoin d’un pétrole cher

Par

En une décennie, les États-Unis sont passés du statut de premier importateur mondial de pétrole à celui de premier producteur. Toutes leurs perspectives géopolitiques et économiques s'en trouvent modifiées. Cette nouvelle donne pèse aussi sur leurs choix diplomatiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réflexion a surpris. Pour expliquer sa volte-face sur la politique monétaire, le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a avancé un argument inattendu la semaine dernière : « Les prix de l’énergie sont bas », a-t-il déclaré pour mieux souligner la nécessité de baisser les taux directeurs de la banque centrale des États-Unis, comme Donald Trump le réclame depuis des mois.