Ouverture du procès de «Cumhuriyet» à Istanbul: leçon de journalisme au tribunal

Par

Le procès de 17 journalistes et dirigeants du quotidien d’opposition Cumhuriyet, accusés d’avoir soutenu à travers leurs articles plusieurs organisations armées interdites, a débuté lundi 24 juillet à Istanbul. Dès la première audience, les prévenus ont sérieusement entamé la crédibilité des arguments du parquet dans cette affaire emblématique des attaques contre la liberté de la presse en Turquie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant –. Pour la première audience de leur procès, lundi devant la 27e chambre de la cour d’assises d’Istanbul, les journalistes du quotidien d’opposition social-démocrate Cumhuriyet, qui encourent jusqu’à 43 ans de prison pour leur soutien supposé à diverses organisations armées clandestines, ont donné aux procureurs en charge du dossier une leçon sur des fondamentaux communs à leurs métiers tels que l’impartialité, la recherche de preuves tangibles et le recoupement des faits.