Nouveau crash d’un avion français en Egypte passé sous silence

Par Ariane Lavrilleux

En février dernier, Mediapart révélait qu’un Rafale s’était écrasé en pleine visite d’Emmanuel Macron au Caire. À peine trois mois plus tard, c’est au tour d’un Mirage 2000 de Dassault de s’abîmer au sol. Là encore, silence et embarras des deux pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Caire (Égypte), correspondance.-  Le 11 avril 2019, deux pilotes égyptiens décident de s’éjecter de leur biplace en plein vol, peu de temps après avoir décollé de leur base. Alors que leur vieux Mirage 2000, acheté dans les années 1980 à la France, s’écrase au sol, les deux hommes s’en sortent sains et saufs, se félicite le groupe industriel Martin Baker, fournisseur des sièges éjectables, qui publie un tweet dès le lendemain :