Face à l’UE, AstraZeneca se pose en défenseur de l’accès équitable au vaccin

Par

Alors que la Commission européenne a demandé qu’AstraZeneca lui livre 90 millions de doses promises initialement d’ici à la fin juin, devant le tribunal de Bruxelles, le 26 mai, le laboratoire a tout simplement argué que d’autres pays en avaient davantage besoin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bruxelles (Belgique).– Devant le tribunal civil belge, la défense d’AstraZeneca a réussi à faire passer l’Union européenne pour une enfant gâtée qui se bat pour des doses pourtant boudées par sa population, alors que le monde entier attend d’être immunisé. Les journalistes de tout le continent sont venus voir s’affronter la Commission européenne et AstraZeneca devant la juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles, le 26 mai.