Afghanistan : des vétérans américains entre colère et amertume

Par

Alors que les évacuations se poursuivent à Kaboul, avec des avions décollant toutes les 45 minutes avant le retrait programmé des troupes américaines le 31 août, les ex-combattants américains ont pris la parole ces derniers jours pour mettre la pression sur la Maison-Blanche. Mediapart a interrogé trois d’entre eux.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

New York (États-Unis).– Depuis un peu plus d’un mois, Tim a recommencé à suivre au quotidien la situation en Afghanistan, à assister à la reconquête du pays par les talibans, ville par ville.