Ukraine-Russie: ce que cache la bataille navale de Kertch

Par

L’armée et les services russes se sont emparés de trois bateaux de guerre ukrainiens dans le détroit de Kertch, porte d’entrée de la mer d’Azov. Ce premier affrontement militaire direct entre Russie et Ukraine illustre l’annexion progressive de cette zone maritime par la Russie, comme sa volonté d’asphyxier deux grands ports ukrainiens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est cette fois le premier affrontement direct entre l’armée russe et l’armée ukrainienne. Du coup, l’incident survenu dimanche dans le détroit de Kertch, entre la mer Noire et la mer d’Azov, prend une dimension d’une gravité inhabituelle. Les forces armées russes, appuyées par le service de sécurité intérieure FSB, ont arraisonné puis capturé, dimanche 25 novembre, trois navires de la marine de guerre ukrainienne. Ce ne pourrait être qu’un épisode de plus dans le long conflit entre Moscou et Kiev, depuis l’annexion, en 2014, de la Crimée et le début de la guerre qui ravage une partie de l’est de l’Ukraine (10 000 morts).