En Espagne, l’épidémie révèle la précarité des maisons de retraite privatisées

Par Yolanda Gonzalez (infolibre)

En Espagne, la situation d’une soixantaine de maisons de retraite, contaminées, inquiète particulièrement. Les syndicats dénoncent le manque de moyens, en partie lié à des années de privatisation du secteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à la crise du coronavirus, les maisons de retraites espagnoles sont absolument dépassées. Dans l’urgence, l’armée a été mobilisée en fin de semaine dernière, via les unités militaires d’urgence (EME) : des militaires dépêchés pour effectuer des missions de secours dans onze résidences pour personnes âgées. Dans certaines d’entre elles, des seniors ont été retrouvés morts dans leur lit.