Certificat Covid: le Parlement européen bien parti pour expédier le débat

Par

Les eurodéputés s’apprêtent à approuver dès avril le « certificat vert numérique » réclamé par des pays d’Europe du Sud en vue de la saison touristique. Mais des élus s’inquiètent de voir la Commission « mettre la charrue avant les bœufs ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sous la pression de la Commission européenne, les eurodéputés ont décidé d’aller à toute vitesse. À une forte majorité (468 pour, 203 contre, 16 abstentions), ils ont validé jeudi le recours à une procédure d’urgence pour adopter un « certificat vert numérique », ce sésame censé faciliter la circulation des citoyens à travers l’Europe à partir de l’été (et dont la couleur renvoie à l’imaginaire du feu vert, pour traverser les frontières).