Russie-Corée du Nord: une alliance ressort des cartons de la guerre froide

Par

Alors que ses relations avec l’Occident se dégradent, Moscou se tourne vers l’Asie… et notamment vers Pyongyang, alliée historique sous l’ère soviétique. Les deux capitales partagent de nombreux intérêts stratégiques à cette alliance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre correspondant à Séoul (Corée du Sud). - C’est une seconde lune de miel entre les deux anciens « pays frères ». 2015 est « l’année de notre amitié », ont décrété Moscou et Pyongyang. Une amitié aux bénéfices déjà tangibles : 2013, la Russie achève la rénovation des 54 kilomètres de voie ferrée entre son territoire et le port nord-coréen de Rason. Avril 2014, Moscou efface 90 % de la dette que lui doit la Corée du Nord (11 milliards de dollars). En juin de la même année, les deux pays annoncent que le rouble remplace le dollar pour leurs échanges commerciaux.