Climat : les Etats-Unis pourraient faire plus fort que l’Europe

Par
Contrairement à ce que disent bien des dirigeants européens,l'effort des Etats-Unis pour réduire leurs émissions de CO2 sera plus important que celui du vieux continent d'ici à 2020. L'objectif américain est une baisse de 17% de leurs émissions en 2020 par rapport à 2005, soit entre 3 et 4% de moins qu'en 1990. A première vue, c'est beaucoup moins que l'Europe. Sauf qu'à y regarder de plus près, l'effort américain sera plus important que celui des Européens. En effet, partie plus tôt, l'Union a déjà réalisé environ la moitié des réductions promises.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'Union européenne, leader du climat ? C'est l'antienne de bien des dirigeants européens, et en particulier des Français, à l'approche du sommet de Copenhague. En décembre 2008, les 27 ont adopté le paquet énergie-climat, un ensemble de directives destinées à lutter contre le changement climatique. Parmi les dispositions adoptées, l'objectif de réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre en 2020 par rapport à 1990, et même de 30% en cas de bon accord international.