Michel Platini poursuivi pour «escroquerie» en Suisse

Par

Selon nos informations, le parquet fédéral suisse vient de notifier un nouveau chef d’accusation, celui d’« escroquerie », à l’ancien président de l’UEFA, ainsi qu’à l’ex-patron de la Fifa Sepp Blatter, dans l’affaire du « paiement différé » de 1,8 million d’euros versé par la Fifa à Michel Platini en 2011.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les ennuis judiciaires de Michel Platini s’aggravent en Suisse. Selon nos informations, le ministère public de la confédération (MPC), le parquet fédéral helvète, a notifié à l’ancien président de l’UEFA, ainsi qu’à l’ancien président de la Fifa Sepp Blatter, l’élargissement des poursuites à leur égard dans l’affaire dite du « paiement différé » de 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros) accordé par Blatter à Platini en 2011.