L’Afrique s’organise pour obtenir des vaccins anti-Covid

Par

Après avoir relativement bien contenu la première vague de Covid-19, les États du continent africain cherchent à s’approvisionner en vaccins, malgré l’accaparement des doses par les pays riches.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mi-janvier, le ministère de la santé du Sénégal a rendu public son plan vaccinal anti-Covid-19 : il prévoit de vacciner, à partir de mars et en deux mois, 90 % des cibles prioritaires (le personnel de santé, les plus de soixante ans, les personnes ayant des comorbidités et celles qui sont très exposées au virus), puis 90 % de la population restante d’ici au premier trimestre de 2022. Mais il faut maintenant trouver les vaccins.