En Inde, le parti au pouvoir accusé d’utiliser une application pour « laver le cerveau des citoyens »

Baptisé « Tek Fog », cet outil numérique serait capable du pire en matière de manipulation de la démocratie, selon une enquête du site The Wire. Des révélations pour l’instant sans grandes conséquences pour le pouvoir en Inde.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Bangalore (Inde).– Cibler et harceler les opposants avec des centaines de milliers de messages dégradants. Saturer les tendances de Facebook ou de Twitter de contenus haineux pour polariser le débat politique. Envoyer des messages de propagande à partir de comptes WhatsApp inactifs. Générer des fake news en modifiant discrètement le contenu d’articles.  

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal