En Turquie, Erdogan confine l’information

Par

Journalistes et médecins inquiétés, internautes arrêtés, censure… Dans la crise du Covid-19, le gouvernement du président islamo-conservateur entend imposer son monopole sur la communication, au risque de favoriser la propagation du virus. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant.– C’est désormais devenu un rituel. Tous les soirs, vers 21 heures, les agences et chaînes de télévision turques reçoivent livraison par le ministère de la santé du dernier décompte des cas recensés et victimes du Covid-19 – on en était à 131 morts et 9 217 porteurs dimanche soir.