Corées: le sommet Trump-Kim de nouveau sur les rails et une population au Nord qui espère

Par

Les préparatifs au sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un vont bon train, en dépit de l’apparente annulation proclamée la semaine dernière par le président américain. En Corée du Nord, la population suit – autant qu’elle le peut – le processus de dialogue et rêve déjà de retombées économiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Séoul (Corée du Sud), de notre correspondant.–  Les deux Corées ont réagi de façon extraordinaire à l’annulation du sommet par Donald Trump. Dès le lendemain de l’annonce américaine, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un demande à son homologue sudiste une rencontre urgente sur la frontière, au point de contact de Panmunjom. Moon Jae-in accepte. Un tête-à-tête impromptu est organisé en seulement 24 heures et prend place le samedi après-midi, du côté nord de la ligne de démarcation, avec un cérémonial réduit au strict minimum. Du jamais vu dans l’histoire des relations Nord-Sud.