Dans la province de Buenos Aires: «Tout le monde galère ici»

Par Anna Slizewicz

Les mois à venir s’annoncent difficiles pour les Argentins, confrontés à une nouvelle crise économique et à la gestion au quotidien d’une inflation galopante. Le gouvernement Macri, qui vient d’obtenir sept milliards de dollars supplémentaires de prêt du FMI, a engagé des réformes d’austérité qui pourraient aggraver la récession.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Punta Lara (province de Buenos Aires, Argentine), correspondance.-  Perla Diez fait glisser une chaise vers elle, mais seul le dossier de cuir éraflé lui reste entre les mains. « Tu vois ce que je veux dire quand je dis qu’il n’y a plus d’argent ici ? » Une fois bien assise, cette retraitée entreprend de couper méthodiquement des poivrons pour la olla popular, la soupe populaire qui se tient devant le collège-lycée n° 2 de Punta Lara.