Le gouvernement n’exclut plus un retour des djihadistes français détenus en Syrie

Par

Près de 130 hommes et femmes impliqués dans le djihad et détenus dans des camps en Syrie, sous la surveillance des Kurdes, pourraient être rapatriés en France dans les prochaines semaines. « Tous ceux qui rentreront en France seront judiciarisés et confiés aux juges », a précisé le ministre de l’intérieur Christophe Castaner.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce serait la première fois que la France organise un rapatriement massif de djihadistes français depuis la Syrie et cela, aussitôt la nouvelle connue, a suscité la polémique. Mardi matin, BFM TV a annoncé que près de 130 djihadistes, détenus dans des camps en Syrie sous la surveillance des Kurdes, allaient être rapatriés dans les prochaines semaines en France.