Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Pandjchir : le mythe Massoud dans la vallée

La célèbre vallée afghane retrouve son rôle de bastion de la résistance. Cette fois, celle-ci est dirigée à la fois par le fils du commandant Massoud et par Amrullah Saleh, l’un des proches. Ils apparaissent bien isolés face à la puissance des talibans, qui ont cependant accepté de discuter avec eux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans les années 2000, après la chute des talibans, l’ONU a cherché à récupérer les nombreuses armes lourdes, dont des chars et des missiles, cachées dans la haute vallée du Pandjchir. Mais les habitants n’ont jamais voulu les rendre, comme s’ils s’attendaient déjà à devoir les utiliser à nouveau un jour ou l’autre.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal