Deux attentats en Tunisie soulignent la désorganisation des services

Par

Ces nouveaux attentats, qui visaient notamment des touristes dans l'un des plus grands hôtels de Tunisie, sanctionnent le démantèlement des services de renseignements, dont le pays ne se remet pas. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Deux attentats ont été déjoués en Tunisie ce mercredi 30 octobre, l’un à Sousse, à environ 140 kilomètres au sud du Tunis, l'autre à Monastir, à 20 kilomètres de Sousse. Deux villes symboles du tourisme tunisien. À Sousse, un homme a tenté d'introduire la bombe qu'il transportait à l'intérieur d'un hôtel, avant qu'elle n'explose sur la plage.