Boris Akounine est un homme tranquille, solitaire et maniant l'humour d'abord dans ses livres. Auteur populaire de romans policiers, un genre très apprécié en Russie, il a créé le personnage d'Eraste Pétrovitch Fandorine. Les multiples aventures de ce détective et conseiller du tsar, dans les coulisses de la Russie de la fin du XIXe siècle, ont été pour la plupart traduites en français (collection Grands Détectives, chez 10/18). Englouti dans l'écriture (lire sa biographie sous l'onglet "Prolonger"), Boris Akounine s'est très longtemps tenu à l'écart de la politique et de ses débats. Jusqu'à ces derniers mois. Jusqu'à prendre la parole lors de la première manifestation qui s'est tenue à Moscou, début décembre, pour protester contre le trucage des élections législatives du 4 décembre.