Le complot de Trump pour renverser le résultat de la présidentielle

Alors que Donald Trump était défait par Joe Biden, le président sortant a dénoncé une fraude massive et tenté d’annuler les résultats. Il s’est lancé dans une campagne de pression sur les fonctionnaires fédéraux et locaux pour obtenir des grands électeurs en sa faveur avant la certification des votes par le Congrès le 6 janvier 2021. La commission d’enquête de la Chambre des représentants sur l’assaut du Capitole revient sur toutes ces manœuvres dans son chapitre 2.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans le rapport de la commission d’enquête sur l’attaque du 6 janvier 2021, le titre du chapitre 2 est « Je veux juste trouver 11 780 votes ». Cette phrase a été prononcée par le président Donald Trump lors d’un appel téléphonique avec le principal responsable des opérations électorales dans l’État de Géorgie, le républicain Brad Raffensperger. Alors que dans cet État, Joe Biden est arrivé devant avec 11 779 voix, Trump tente l’impensable : obliger Brad Raffensperger à inverser le résultat au mépris des règles démocratiques.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal