Contre l’éolien, pour la voiture : l’écologie populiste et identitaire du RN

Le Rassemblement national ne votera pas, « en l’état », le projet de loi sur les énergies renouvelables qui arrive lundi dans l’hémicycle, accusé de faire la part trop belle aux éoliennes. Si le parti lepéniste parle d’écologie, c’est avec une vision toute personnelle de ce terme.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Il n’y a pas de fermeture totale du Rassemblement national aux énergies renouvelables mais il faut être lucide face aux solutions miracle qu’on veut nous vendre. » La députée Rassemblement national (RN) du Loiret Mathilde Paris est l’une des corapporteures de la mission « flash » sur l’acceptabilité et les modalités du déploiement des énergies renouvelables.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal