Congrès du PS : « La rose est en train de refleurir », espèrent les militants de Villeurbanne

Olivier Faure a obtenu 49,15 % des voix au premier tour du congrès du Parti socialiste. À Villeurbanne, une des sections les plus importantes, les fidèles entre les fidèles de la « vieille maison » ont préféré nettement l’union à la disparition.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Villeurbanne (Rhône).– Un chiffre en bas d’une liste d’émargement : 209. L’assesseur s’y reprend à deux fois pour vérifier. C’est le nombre d’adhérent·es en droit de voter au premier tour du 80e congrès du Parti socialiste (PS) à Villeurbanne, commune limitrophe de Lyon, ce 12 janvier. Ali Ahamada, le secrétaire de section, qui a remplacé son prédécesseur parti en 2017 vers En Marche ! (comme la majorité du parti dans le département, sous l’influence de l’ex-maire de Lyon Gérard Collomb), a connu mieux. Adhérent au PS depuis 1997, il a subi vingt ans plus tard le séisme du macronisme. « Beaucoup de gens sont partis, ça nous a déstabilisés », dit-il.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal