À l’Assemblée, le Rassemblement national tout seul dans sa « niche »

Lors de sa journée consacrée à l’examen de ses propositions de loi, l’extrême droite n’a réussi à rallier personne. Et ce, malgré un choix de textes plus consensuels et plus éloignés ses obsessions habituelles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« On ne fabrique pas la démocratie avec ceux qui veulent en éteindre la lumière. » Celle qui s’exprime ainsi est la députée communiste des Hauts-de-Seine Elsa Faucillon, et en une formule, elle vient de résumer des heures et des heures d’un débat stérile. Il est 22 heures passées jeudi 12 janvier, à l’Assemblée nationale le marathon touche presque à sa fin. Sans vainqueur réel, mais avec 89 vaincus : les députés Rassemblement national (RN).

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal