Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il a fallu un communiqué de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) pour comprendre les raisons qui ont poussé Caroline Cayeux, lundi 28 novembre, à quitter subitement le gouvernement. L’autorité indépendante a fait savoir, mardi, qu’elle a opéré un signalement relatif à l’ancienne ministre des collectivités territoriales, auprès du procureur de la République, pour des faits susceptibles de caractériser les infractions d’« évaluation mensongère de patrimoine » et de « fraude fiscale ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal