Analyses

  • Le Brésil perd le contrôle de ses prisons

    Par
    Un prisonnier en fuite après l’émeute du 1er janvier à la prison de Goiás. © Reuters (extrait vidéo). Un prisonnier en fuite après l’émeute du 1er janvier à la prison de Goiás. © Reuters (extrait vidéo).

    Avec la troisième population carcérale au monde, le pays est confronté à la prise en main des établissements pénitentiaires par les gangs. La lutte qu’ils se livrent pour leur contrôle s’est une nouvelle fois exprimée en début d’année, malgré la création d’unités policières d’élite.

  • Le gouvernement s’oppose aux inégalités, mais seulement en paroles

    Par
    Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances. © Reuters Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances. © Reuters

    Alors que Bruno Le Maire prétend vouloir lutter contre les inégalités et faire de cette lutte un pilier de sa politique économique, l’OFCE montre que cette politique est principalement favorable aux 2 % les plus riches de la population et aggravera les inégalités. 

  • Macron ne veut pas d’une justice trop indépendante

    Par
    Emmanuel Macron devant les représentants de la justice, lundi 15 janvier. © Reuters Emmanuel Macron devant les représentants de la justice, lundi 15 janvier. © Reuters

    Le président de la République s’est prononcé contre l’indépendance totale des magistrats du parquet, ce lundi 15 janvier à la Cour de cassation. Il annonce toutefois de nouvelles garanties sur leurs nominations et les poursuites disciplinaires. La CJR, elle, serait supprimée.

  • «Fake news», les étoiles éteintes de la démocratie

    Par

    Tout le mal de nos démocraties tiendrait en deux mots : « Fake news ». Derrière l’illusion d’un diagnostic, l’expression fonctionne comme un écran, un alibi pour une censure étatique qui masque les causes du discrédit de la parole publique et son histoire depuis les années 1990.

  • Dans une Tunisie en ébullition, la jeunesse veut se faire entendre

    Par
    « À bas la loi de finances », clament les manifestants. © L. B. « À bas la loi de finances », clament les manifestants. © L. B.

    Depuis plusieurs jours, le pays vit au rythme de manifestations et d’affrontements dans une vingtaine de villes. Six cents personnes ont été arrêtées, selon le ministère de l’intérieur. La jeunesse qui manifeste est confrontée à la question des casseurs et à l’instrumentalisation des mouvements qui se veulent pacifiques. 

  • En Ukraine, guerre et corruption toujours à l’œuvre

    Par

    Quatre ans après la « révolution » du Maïdan, qui a vu des dizaines de milliers d’Ukrainiens se mobiliser contre un système oligarchique corrompu, l’impunité reste de mise malgré les tentatives de réformes. La région du Donbass, surarmée, s’enfonce dans un conflit gelé.

  • Et si l’entreprise n’était pas qu’une machine à profits

    Par

    Le gouvernement a ouvert le chantier de l’objet social de l’entreprise. Un enjeu majeur qui vise à corriger la myopie du capitalisme contemporain uniquement centré sur l’intérêt des seuls propriétaires. Mais les bonnes intentions semblent déjà avoir fait long feu…

  • L’alibi chinois de la filière nucléaire française

    Par
    Emmanuel Macron et Xi Jinping dévoilant le 9 janvier une plaque pour le lancement du premier EPR dans le monde. © Reuters Emmanuel Macron et Xi Jinping dévoilant le 9 janvier une plaque pour le lancement du premier EPR dans le monde. © Reuters

    Le voyage d’Emmanuel Macron en Chine a été l’occasion de célébrer à nouveau la coopération franco-chinoise dans le nucléaire : un protocole a été signé avec Framatome (ex-Areva) en vue de la construction d’une usine de retraitement de combustibles. Mais à quel prix ? Dans quelles conditions ? Depuis des années, la Chine est l’alibi de la filière nucléaire française pour cacher ses errements.

  • Une Maison Blanche «de feu et de fureur»

    Par
    Dans une librairie de New York, 5 janvier 2017. © Reuters Dans une librairie de New York, 5 janvier 2017. © Reuters

    Aux États-Unis, un livre événement fait vaciller la présidence. Fire and Fury, que Mediapart a lu, dépeint un pouvoir chaotique, un Trump abruti, les rivalités qui minent. Mais il raconte surtout un monde de télé-réalité, creux, cynique et détestable, où la célébrité, la réussite et l’argent sont les seules boussoles.

  • Le bitcoin fait entrevoir la libre entreprise bancaire

    Par

    Le désordre monétaire étatique, c’est maintenant. Il est défendu par tous ceux qui voient dans les cryptomonnaies une menace. Une technologie numérique « disruptive » pourrait-elle y apporter une solution et donner naissance à un nouvel ordre monétaire ? Interrogations.