Analyses

  • Un procureur contre l’information, un pouvoir contre le journalisme

    Par
    Rémy Heitz, le procureur de Paris, le 12 décembre 2018. © Reuters Rémy Heitz, le procureur de Paris, le 12 décembre 2018. © Reuters

    Une journaliste du Monde est convoquée comme suspecte par la DGSI en marge de l’affaire Benalla. Cela fait suite à la tentative de perquisition de Mediapart dans le même dossier et aux auditions comme suspects de journalistes dans le dossier des armes françaises au Yémen. À chaque fois, les enquêtes sont dirigées par le même homme : le procureur Rémy Heitz.

  • Salaires: comment les gilets jaunes ont court-circuité les négociations collectives

    Par Collectif Quantité Critique
    capture-d-e-cran-2019-05-21-a-16-40-34

    Si l’on a beaucoup insisté sur la distance du mouvement des « gilets jaunes » vis-à-vis des syndicats, il semble que ce soit tout le système de négociation de l'entreprise qui s’est trouvé débordé par des salariés qui ne voient pas forcément le petit patron comme un adversaire. Rémunération, conditions de travail et sens du travail, les gilets jaunes ont porté ces questions en dehors des murs de l’entreprise, rappelant l’État à son rôle d’arbitre.

  • Le match installé par Macron a asséché la campagne des européennes

    Par
    Nathalie Loiseau et Jordan Bardella. © Reuters Nathalie Loiseau et Jordan Bardella. © Reuters

    Le clivage entre « progressistes » et « nationalistes » mis en place par le président de la République a réduit la campagne des européennes à une course de petits chevaux, rythmée par les sondages. Aucune force politique n’est parvenue à en sortir.

  • Les raisons de l’impunité à l’université

    Par
    Au rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles organisé en mars 2019 devant Paris-Diderot. © Rémi Yang / StreetPress Au rassemblement contre les violences sexistes et sexuelles organisé en mars 2019 devant Paris-Diderot. © Rémi Yang / StreetPress

    L’enseignement supérieur et la recherche ont longtemps été considérés comme des lieux où les violences sexistes et sexuelles étaient monnaie courante, et rarement punies. En cause : la relation prof/étudiant et les failles des procédures disciplinaires. La mobilisation de différents acteurs fait progressivement bouger les lignes.

  • Donald Trump, fauteur de crises

    Par
    iran-usa-vienne

    La méthode du président américain consiste à semer le chaos pour tenter d’en récolter les fruits. Jusqu’ici, de la Corée du Nord à l’Arabie saoudite en passant par le Venezuela et la Chine, cela aura produit plus d’échecs que de succès.

  • Pourquoi Macron abuse des références à la Seconde Guerre mondiale

    Par
    Emmanuel Macron en visite au mémorial Charles de Gaulle, à Colombey-les-Deux-Églises, le 4 octobre 2018. © Reuters Emmanuel Macron en visite au mémorial Charles de Gaulle, à Colombey-les-Deux-Églises, le 4 octobre 2018. © Reuters

    Depuis la campagne présidentielle, et plus encore depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », le chef de l’État et des membres de son gouvernement multiplient les parallèles douteux. Un procédé communément appelé « loi de Godwin », qui révèle en creux la faiblesse de certains discours politiques.

  • Protéiformes, les droites dures prospèrent dans toute l’Europe

    Par et
     © Mediapart © Mediapart

    Les élections européennes se tiennent le 26 mai dans un contexte de montée des forces brunes sur l’ensemble du continent, même s’il y a peu de chances qu’elles parviennent à former un groupe uni à Strasbourg. Radiographie des vingt-huit États membres.

  • Six mois d’«Allô Place Beauvau»: chronique des violences d’Etat

    Par
    placebeauvau2

    En 20 + 1 tweets commentés, l’écrivain-journaliste David Dufresne raconte ses jours et ses nuits passés à relever les violences policières survenues dans le cadre des manifestations des gilets jaunes et des lycéens. Comment le projet « Allô @Place_Beauvau » est né, comment il est porté, comment il a évolué.

  • Six mois de «gilets jaunes»: une politique économique réaffirmée

    Par
    Emmanuel Macron lors d'un « grand débat » à Gargilesse-Dampierre, en février. © Reuters Emmanuel Macron lors d'un « grand débat » à Gargilesse-Dampierre, en février. © Reuters

    Sur le papier, le gouvernement a beaucoup cédé aux « gilets jaunes », entre augmentation de la prime d’activité, reculs sur des mesures prises et baisse de l’impôt sur le revenu. En réalité, le cap n’a pas changé : la priorité est donnée aux réformes structurelles et non à la lutte contre les inégalités de revenus.

  • John Bolton, l’homme qui pousse Trump à faire la guerre

    Par
    John Bolton, à la Maison Blanche, le 30 avril 2019. © Reuters John Bolton, à la Maison Blanche, le 30 avril 2019. © Reuters

    Le conseiller à la sécurité nationale John Bolton fut un partisan de la guerre en Irak. Il réclame depuis longtemps des frappes contre l’arsenal nucléaire iranien. Le voilà qui cherche désormais à convaincre Trump de l’opportunité d’une guerre avec le régime de Téhéran.