Analyses

  • En Suisse, une initiative veut taxer davantage le capital que le travail

    Par
    Manifestation des 99 % à Zurich en 2011. © Reuters Manifestation des 99 % à Zurich en 2011. © Reuters

    Une initiative populaire des Jeunes socialistes suisses propose de taxer les revenus du capital à hauteur minimale de 150 % par rapport au travail. Une votation et un débat auront lieu sur le sujet, alors que la question de la pauvreté se pose de plus en plus dans la Confédération.

  • Monde arabe: des révolutions qui se suivent et ne se ressemblent pas

    Par Nadia Leïla Aïssaoui et Ziad Majed

    Les actuels soulèvements populaires en Algérie et au Soudan sont l’occasion de revisiter les six révolutions, en Tunisie, en Égypte, en Libye, au Yémen, à Bahreïn et en Syrie, qui ont bouleversé le monde arabe à partir de 2011. Et de comprendre ce qui les rapproche et les distingue.

  • Les Etats-Unis au Venezuela: la chute de Maduro ou le chaos

    Par

    En appuyant l’opposant Juan Guaidó et en sanctionnant le pays, Washington est parvenu à donner corps à la propagande chaviste. Quatre mois après le début du bras de fer, l’échec est patent : la population est étranglée économiquement, la politique répressive du gouvernement s’intensifie. Alors que l’opposition et le gouvernement socialiste se sont réunis cette semaine à Oslo, les États-Unis demeurent fermes sur leur position.

  • Guerre à l’Iran: la solitude de Trump

    Par
    Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison Blanche le 3 mai 2019. Derrière lui, à droite, John Bolton. © Reuters Donald Trump dans le Bureau ovale de la Maison Blanche le 3 mai 2019. Derrière lui, à droite, John Bolton. © Reuters

    Pour briser le régime iranien dont les ambitions régionales sont jugées dangereuses par ses voisins, alliés des États-Unis, Trump menace Téhéran de sanctions renforcées et d’une intervention militaire. Mais nombre de pays, estimant cette attitude irresponsable, ou redoutant un embrasement du Proche-Orient, l’appellent à la retenue.

  • Fausses pubs et fausses nouvelles sont restées aux marges des élections

    Par
    Publicité du PPE diffusée jeudi 23 mai en France. Publicité du PPE diffusée jeudi 23 mai en France.

    Mediapart a déniché sur les réseaux sociaux des encarts publicitaires des conservateurs (PPE) comme des sociaux-démocrates (S&D) ciblant la France, où la réclame électorale n’est pourtant pas autorisée. Côté fausses nouvelles, « il n’y a pas eu de grande attaque de désinformation », se félicite la Commission européenne. 

  • En Allemagne, des Verts incontournables face aux grands partis vieillissants

    Par

    Les écologistes allemands ont multiplié leur score par deux le 26 mai, réussissant à attirer des millions d’électeurs de tous partis et classes d’âge. Ils ont aussi su répondre aux attentes des Allemands sur le climat et l’Europe. Leur histoire, leur positionnement et leur fonctionnement montrent enfin que Die Grünen ont largement les moyens de revenir au gouvernement, et de supplanter les coalitions entre conservateurs, sociaux-démocrates et libéraux.

  • Radiographie de la poussée écolo à Strasbourg

     © Mediapart © Mediapart

    Le groupe écolo, qui devrait compter environ 70 députés sur 751, pourrait jouer un rôle pivot au cours des cinq années à venir. Au sein de ce collectif, de nombreuses sensibilités politiques cohabitent, plus ou moins pragmatiques.

  • France insoumise, chronique d’un désastre annoncé

    Par
    Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne européenne. © Reuters Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne européenne. © Reuters

    Surprenante par son ampleur, la débâcle du mouvement de Jean-Luc Mélenchon n’en était pas moins prévisible. Après des mois d’errements stratégiques, de tensions internes, et de fragilisation de son leader, La France insoumise se voit affaiblie. Durablement ?

  • LREM, ou «la revanche de l'UDF»

    Par
    Le vote LREM par circonscriptions. © Mediapart Le vote LREM par circonscriptions. © Mediapart

    De plus en plus ancrée à droite, accueillant les électeurs aux plus hauts revenus, urbains et âgés, la majorité présidentielle se stabilise en grand parti de centre-droit. Mais son socle demeure fragile en raison de la toujours forte abstention.

  • Le vote révèle les fractures françaises

    Par et
    Rassemblement près d'Amiens. © Reuters Rassemblement près d'Amiens. © Reuters

    Abstention, inégalités territoriales, fractures sociales : au-delà des suffrages exprimés, l’analyse du vote montre de nouveau une France profondément divisée. À l’image du mouvement des « gilets jaunes » qui a secoué le pays pendant six mois.