Entretiens

  • Jean-Frédéric Poisson, député UMP : «Je m'opposerai à ce texte»

    Par

    Proche de la ministre du logement Christine Boutin, Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines, explique à Mediapart pourquoi il ne votera pas le texte sur le travail le dimanche s'il est examiné au Parlement dans les prochaines semaines. «On ne peut pas perdre sa vie à la gagner», explique-t-il, en mettant en doute l'efficacité économique d'une telle mesure.

  • Jacques Delors: comment l'Europe doit affronter la crise

    Par
    La crise financière a mis à mal les institutions et les solidarités européennes. Président en exercice de l'Union européenne, Nicolas Sarkozy a redécouvert la zone euro: il a réuni, dimanche 12 octobre, à Paris, les chefs d'Etat et de gouvernement des pays concernés. Au terme d'une semaine qui a mis à bas les dogmes et les indices boursiers, le principal architecte de l'euro, Jacques Delors, explique pour Mediapart pourquoi la crise a surpris l'Europe et les enseignements qu'elle doit en tirer pour l'avenir. Il appelle à «un sursaut d'imagination et d'esprit européen».
  • Le seul socialiste qui a voté le RSA s'explique

    Par
    «J'ai considéré de ma responsabilité de supporter ce texte», déclare à Mediapart Jean-Claude Viollet, député PS de Charente qui a voté en faveur du RSA, le 8 octobre à l'Assemblée nationale, contrairement au reste de son groupe. Il défend un dispositif «indispensable pour redonner une dignité, par le travail, aux Français qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté».
  • Nicolas Véron: les normes comptables, pousse-au-crime ou bouc émissaire de la crise financière?

    Par
    «Nous reprenons la main», confie un responsable monétaire européen. Après le mini-sommet du «G4» à Paris, la Commission européenne et l'IASB, organisme indépendant créateur des normes comptables IFRS appliquées en Europe, ont jusqu'à la fin octobre pour assouplir la comptabilité afin de tenir compte de circonstances exceptionnelles. «Sinon, nous agirons», ajoute-t-il. Les normes comptables, coupables de la spirale mortelle sur les marchés financiers, ou bouc émissaire ? Mediapart a interrogé Nicolas Véron, un des meilleurs spécialistes du dossier.
  • Tsugi, magazine électrochoc

    Par
    Que faire quand son journal licencie, quand la presse est en crise et quand l'actualité de la musique – qui plus est électro –, n'a jamais fait rêver des actionnaires? Créer son propre magazine. Tsugi fête mercredi 8 octobre son premier anniversaire. Un projet «utopique» mais pas du tout délirant, raconte son directeur de la publication, fondateur et actionnaire, Alexis Bernier.
  • A mort la croissance verte?

    Par

    Le problème n'est pas la banque d'affaires qui s'écroule mais l'industrie verte qui stagne. Pour Eloi Laurent, économiste à l'OFCE, c'est une vraie tragédie que vit aujourd'hui le développement durable: la demande environnementale n'a jamais été aussi forte, mais les difficultés budgétaires n'ont jamais été aussi grandes. Entretien avec le chercheur, enseignant à Sciences-Po et à l'université de Stanford, alors que sort ces jours-ci le livre qu'il a co-écrit avec Jean-Paul Fitoussi : La Nouvelle Ecologie politique.

    Lire aussi, face à la crise financière mondiale, le bilan de la réunion des chefs d'Etat, samedi à l'Elysée, de l'Allemagne, la Grande-Bretagne, l'Italie et la France :

  • Rentabilité de la recherche: à quel prix?

    Par

    Surprise à l'université d'automne de Sauvons la recherche, le congrès annuel du mouvement de chercheurs qui se termine dimanche 5 octobre: ce sont les chefs d'entreprise qui s'inquiètent de l'affaiblissement de la recherche publique. Et Albert Fert, prix Nobel de physique, trouve qu'on parle trop de rentabilité.

  • Rentabilité de la recherche : à quel prix?

    Par

    Surprise à l'université d'automne de Sauvons la recherche, le congrès annuel du mouvement de chercheurs qui se termine dimanche 5 octobre : ce sont les chefs d'entreprise qui s'inquiètent de l'affaiblissement de la recherche publique. Et Albert Fert trouve qu'on parle trop de rentabilité.

  • Patrick Baranger : «La fracture culturelle entre enseignants et élèves risque d’augmenter»

    Par

    Des enseignants fraîchement diplômés mis devant les élèves sans qu'ils n'aient jamais été confrontés à une classe? C'était, en juin 2008, la crainte exprimée par Patrick Baranger, président de la Conférence des directeurs d'IUFM. Il a signé, mardi 30 octobre, une charte précisant la mise en œuvre de la réforme de la formation des enseignants d'ici la rentrée 2009. Entretien sur une réforme menée à grand train alors que ce samedi, divers syndicats d'enseignants et organisent des états-généraux de la formation enseignante à Créteil.

  • Sauvons la recherche: retour sur un étonnant mouvement social et ce qu'il en reste

    Par

    «Des pépètes pour les pipettes!» C'est la signature d'un style politique: Sauvons la recherche a réussi l'alliage entre scientifiques et mobilisation. A l'occasion de son université d'automne, du 3 au 5 octobre, entretien avec Isabelle Sommier, spécialiste des mouvements sociaux, sur l'histoire de cette mobilisation et ce qu'elle a changé dans le milieu de la recherche.