Fukushima (4/7): la décontamination

Par

Hors de la zone interdite, mais à moins de 30 kilomètres de la centrale de Fukushima, des ouvriers et volontaires enlèvent la terre contaminée, notamment dans les écoles. Un travail dangereux, réalisé avec des outils de fortune et souvent sans vêtement de protection.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. 28 septembre 2011 à Minamisoma, à 25 kilomètres au nord de Fukushima Daiichi. Un ouvrier nettoie le trottoir avec un jet haute pression. Il ne porte ni gants, ni combinaison de protection.

Voir tous les portfolios