Portrait d’une jeunesse en apprentissage

Géraldine Millo participe depuis des années à des résidences d’artistes en milieu scolaire pour mener des ateliers avec les jeunes et les photographier dans leur apprentissage. Sous son objectif, ces futurs bûcherons, peintres, esthéticiennes, jardiniers, pêcheurs ou chaudronniers nous livrent ce moment où, dans une vie, on cesse d’être un enfant pour devenir un travailleur. Cette série fait partie des 60 reportages réalisés pour LA FRANCE VUE D’ICI, projet mené par Mediapart et le festival ImageSingulières et dont le livre vient de sortir.

Mots-clés

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Lycée Florian, Sceaux (Hauts-de-Seine), 2016. Dans les filières coiffure et esthétique, on ne trouve quasiment que des filles, alors que dans les formations aux métiers du bâtiment, il n’y a presque que des garçons. L’école reproduit les stéréotypes de notre société : aux hommes, la force et la technique ; aux femmes, le soin et les domaines étendus du domestique. Ce déterminisme du genre et de la classe sociale a conduit la photographe à appeler sa série : Les Héritiers.

Voir tous les portfolios