Camille Polloni

Contacts

Twitter
@CamillePolloni

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Sécurité : le pot-pourri de Darmanin et Dupond-Moretti

Justice

Caméras volantes, prise d’empreintes forcée, peines alourdies et abolition du discernement : le projet de loi « responsabilité pénale et sécurité intérieure », nourri par plusieurs faits divers, juxtapose les obsessions sécuritaires du moment. 

Éric Dupond-Moretti, « un ami du Maroc » au gouvernement

Le dossier Pegasus

L’affaire Pegasus pose la question des relations du ministre de la justice français avec le Maroc, dont le roi a compté parmi ses clients. Le risque de conflit d’intérêts est à nouveau présent. « Le garde des Sceaux n’est pas un agent double au service d’une puissance étrangère », répond le cabinet d’Éric Dupond-Moretti.

Pegasus : une enquête ouverte à Paris, le début d’un long chemin devant la justice

Le dossier Pegasus

Grâce aux révélations de Forbidden Stories, une partie des victimes d'espionnage peuvent porter plainte et déclencher des enquêtes. Si l’attente de réparation est légitime, des procédures antérieures témoignent de l’impunité de NSO et de ses clients.

Irresponsabilité pénale : le projet de l’exécutif pénalise « l’intoxication volontaire »

Justice

Trois mois après la décision de la Cour de cassation dans l’affaire Sarah Halimi, le ministre de la justice ouvre une brèche dans le régime de l’irresponsabilité pénale pour raisons psychiatriques, en cas d’« intoxication volontaire ».  

« Projet Pegasus » : des révélations d’une ampleur mondiale sur la surveillance

Le dossier Pegasus

Forbidden Stories, Amnesty International et seize médias internationaux ont révélé l’un des plus grands scandales d’espionnage de la décennie, qui concerne au moins onze États à travers le monde.

Solidaires d’Éric Dupond-Moretti, deux députés quittent la Cour de justice de la République

Justice

Alors que le garde des Sceaux est convoqué le 16 juillet en vue de sa possible mise en examen, les députés du Val d'Oise Naïma Moutchou (LREM) et Antoine Savignat (LR) ont annoncé leur démission de la CJR. Ils mettent en cause le bien-fondé de cette procédure et l'impartialité des magistrats.  

Cyberharcèlement de Mila : des peines de quatre à six mois de prison avec sursis prononcées

Justice — Reportage

Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement mercredi, condamnant onze personnes pour « harcèlement en ligne », soit la quasi-totalité des prévenus. Elles devront verser 2 500 euros de dommages et intérêts à Mila.

30 000 euros pour Gabriel Pontonnier, gilet jaune à la main arrachée

Police

Mutilé le 24 novembre 2018, lors de la deuxième journée de mobilisation des « gilets jaunes », cet homme de 24 ans s’est vu accorder une indemnisation provisoire de 30 000 euros. Une décision rare, alors que l’instruction est toujours en cours.

IGPN et IGGN : une remise à plat qui n’a jamais eu lieu 

Réformer la police (5/5)

Critiquée pour son manque d'indépendance et sa prise en charge des violences illégitimes, l’Inspection générale de la police nationale est appelée à se réformer. Mais au-delà des annonces politiques, un changement de culture professionnelle s'avère nécessaire. 

LBD, nasses, dialogue...: les défis du maintien de l’ordre à la française

Réformer la police (4/5) — Analyse

À l’occasion du « Beauvau de la sécurité », qui reprend cette semaine, Mediapart se penche sur les chantiers de transformation de l’institution policière. Après la formation des policiers, nouveau volet de notre série : la gestion des manifestations.

Violences policières : le procès d’une fracture ouverte

Justice — Reportage

Pensant être seul, un brigadier-chef du commissariat de Montreuil s’en est pris à un homme alcoolisé dans la rue. Un témoin a tout vu. Le policier a été condamné à dix mois de prison avec sursis et deux ans d’interdiction professionnelle, jeudi à Bobigny. 

À une audience d’irresponsabilité pénale : « Nous avons le devoir de préparer l’avenir »

Justice — Reportage

Depuis 2008, des audiences publiques permettent d’acter l’irresponsabilité pénale d’un mis en examen au « discernement aboli », tout en le désignant comme l’auteur des faits. Mediapart a assisté à l’une d’entre elles. À la barre : un malade schizophrène ayant commis une tentative de viol sous le coup d'une bouffée délirante.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Camille Polloni
Journaliste à Mediapart

4 Billets

0 Éditions

«Séparatisme»: la Cada entrave la liberté d’informer, pas celle de communiquer

Billet de blog

La Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) estime que le ministère de l’intérieur n’a pas à transmettre à Mediapart la liste des centaines de lieux soupçonnés de «séparatisme» ayant été fermés par les autorités. Le gouvernement peut continuer à faire valoir ses résultats sans permettre aucune vérification.

Lieux fermés pour «séparatisme»: la transparence n’est pas un luxe

Billet de blog

Pour savoir quels sont les « 210 débits de boisson, 15 lieux de culte, 12 établissements culturels et associatifs et quatre écoles » soupçonnés de dérives religieuses et fermés par l’administration pour divers manquements, nous saisissons ce vendredi la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada).

Fichage illégal par l’armée: le parquet de Paris se hâte lentement

Billet de blog

Un an et demi après mon dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile, qui entraîne l’ouverture automatique d’une information judiciaire, il ne s’est rien passé. Suite (et toujours pas fin) d’une exploration, dans les dédales du renseignement français.

La Cada dit qu’elle ne voit pas le rapport (de l’IGPN)

Billet de blog

Après un an d’attente et une demande perdue, la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) estime que l’IGPN n’est pas obligée de rendre publique une étude sur l’usage des armes dans la police.