Camille Polloni

Contacts

Mail
camille.polloni@mediapart.fr
Twitter
@CamillePolloni

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Des travaux dans un tribunal retardent le procès d’une arrestation mouvementée

Justice — Reportage

En juin 2020, l’interpellation filmée d’une femme enceinte par des agents de la sûreté ferroviaire, en gare d’Aulnay-sous-Bois, avait débouché sur deux enquêtes. Le procès devait se tenir jeudi. Mais l’impossibilité d’accéder à un scellé, dans un tribunal en travaux, a entraîné un renvoi de l’audience. 

Bilan Macron. Déontologie dans la police : cinq ans de déni

Police — Analyse

Sur les contrôles au faciès, les violences policières ou le racisme au sein de l’institution, le gouvernement a promis l’intransigeance tout en minimisant les fautes. Affaire après affaire. 

Bilan Macron. Justice : un quinquennat de défiance

Justice

Emmanuel Macron promettait une justice plus accessible, plus lisible et plus efficace. Son quinquennat a été marqué par l’aggravation de difficultés anciennes, débouchant sur une mobilisation inédite des professionnels, « épuisés » par la charge de travail et l’absence de dialogue avec leur ministère.  

Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre

France

Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 

Le décès de Cédric Chouviat causé par l’action des policiers 

Justice

D’après l’expertise médicale ordonnée par le juge d’instruction, la clé d’étranglement et le plaquage ventral pratiqués par les policiers sur Cédric Chouviat, alors que celui-ci portait encore son casque de scooter, ont provoqué l’arrêt cardiaque qui a entraîné sa mort en janvier 2020.

Deux « Zouaves » condamnés pour l’attaque d’un bar antifasciste à Paris 

Justice

Un an et demi après la descente du groupe d’ultradroite Les Zouaves au Saint-Sauveur, QG des antifascistes parisiens, Marc de Cacqueray-Valmenier et Bastien Dos Santos ont été condamnés à des peines de prison ferme pour violences et dégradations en réunion.

Au procès d’Éric Zemmour, la politique de la chaise vide 

Justice — Reportage

Jugé jeudi pour avoir dit que Philippe Pétain avait « sauvé les Juifs français », Éric Zemmour n’est pas venu à son procès en appel. Faute d’avoir obtenu un renvoi après la présidentielle, son avocat a quitté la salle. Le parquet a requis 10 000 euros d’amende contre le candidat d’extrême droite.

Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine

Justice

Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.

Meurtre de Sarah Halimi : la commission d’enquête finit en queue de poisson 

Justice

Au terme de travaux sabotés par son président, la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Halimi a rendu un rapport prudent, qui ne conclut à aucun véritable « dysfonctionnement ». Il fige les divergences d’interprétation de ce meurtre si marquant dans la conscience collective.

« Un bicot, ça nage pas » : six policiers condamnés

Justice — Reportage

Jeudi, le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné six policiers impliqués dans l’arrestation d’un Égyptien rescapé de la Seine, en avril 2020 à L’Île-Saint-Denis. Les peines sont supérieures à ce que demandait le parquet. 

« Emmerder » les non-vaccinés : l’Assemblée bloque sur les propos de Macron 

Passe sanitaire et restrictions des libertés

Les débats sur le passe vaccinal ont débouché sur une suspension de séance à l’Assemblée nationale mardi, pour la deuxième nuit consécutive. Cette fois, ce sont les mots du président de la République qui ont mis le feu à l’opposition.

Passe vaccinal : l’examen du projet de loi suspendu par les députés

Passe sanitaire et restrictions des libertés

Contre l’avis d’Olivier Véran, les députés ont refusé de siéger après minuit et d’achever mardi matin l’examen du projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal. Le calendrier du gouvernement est chamboulé : un nouveau créneau a dû être trouvé à l’agenda de l’Assemblée nationale.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Camille Polloni
Journaliste à Mediapart

4 Billets

0 Éditions

«Séparatisme»: la Cada entrave la liberté d’informer, pas celle de communiquer

Billet de blog

La Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) estime que le ministère de l’intérieur n’a pas à transmettre à Mediapart la liste des centaines de lieux soupçonnés de «séparatisme» ayant été fermés par les autorités. Le gouvernement peut continuer à faire valoir ses résultats sans permettre aucune vérification.

Lieux fermés pour «séparatisme»: la transparence n’est pas un luxe

Billet de blog

Pour savoir quels sont les « 210 débits de boisson, 15 lieux de culte, 12 établissements culturels et associatifs et quatre écoles » soupçonnés de dérives religieuses et fermés par l’administration pour divers manquements, nous saisissons ce vendredi la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada).

Fichage illégal par l’armée: le parquet de Paris se hâte lentement

Billet de blog

Un an et demi après mon dépôt d’une plainte avec constitution de partie civile, qui entraîne l’ouverture automatique d’une information judiciaire, il ne s’est rien passé. Suite (et toujours pas fin) d’une exploration, dans les dédales du renseignement français.

La Cada dit qu’elle ne voit pas le rapport (de l’IGPN)

Billet de blog

Après un an d’attente et une demande perdue, la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada) estime que l’IGPN n’est pas obligée de rendre publique une étude sur l’usage des armes dans la police.