Dan Israel

J’ai rejoint le service Economie de Mediapart en novembre 2012, pour m'intéresser aux entreprises au sens large. Après avoir développé une certaine obsession pour l'évasion fiscale, je me consacre désormais au monde du travail et à ses enjeux. Coordinateur du service économie-social.

Contacts

Twitter
@dan_mdpt

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Le Conseil d’État suspend la réforme de l’assurance-chômage

Dossier. Assurance-chômage : l’injustifiable réforme

Camouflet pour le gouvernement. Saisi par les syndicats, le plus haut juge administratif a refusé que la réforme entre en vigueur le 1er juillet, au nom des « incertitudes sur la situation économique ». Le texte ne sera pas examiné sur le fond avant plusieurs mois.

Avant les ratés de la campagne, Adrexo était déjà dénoncé par ses salariés

Travail

Le spécialiste de la distribution de prospectus est entré dans la lumière en raison de sa gestion désastreuse du matériel de « propagande électorale ». Les conditions de travail y sont dénoncées depuis longtemps et les condamnations s’enchaînent.

Le licenciement d’un journaliste de France 3 annulé au nom de la liberté d’expression

Medias

Viré en 2018 pour avoir critiqué publiquement sa direction, le reporter chevronné Joseph Tual, dont les scoops ont été régulièrement étouffés par sa direction, doit réintégrer son poste, ont jugé les prud’hommes de Paris.

Allocations chômage : « Le chômeur optimisateur décrit par le gouvernement n’existe pas »

Dossier. Assurance-chômage : l’injustifiable réforme — Entretien

Claire Vivès, sociologue ayant étudié l’explosion du nombre des contrats courts, combat l’analyse du gouvernement, selon laquelle la lutte contre la précarité passe par la pénalisation d’une partie des chômeurs.

Assurance-chômage : le gouvernement mis en difficulté au Conseil d’État

Dossier. Assurance-chômage : l’injustifiable réforme

Pendant plus de trois heures face aux avocats des syndicats le 10 juin, le représentant du gouvernement a peiné à expliquer et à justifier les mécanismes de la réforme des règles d’indemnisation, qui devrait entrer en vigueur le 1er juillet. Sauf si elle est suspendue.

Contre les plans sociaux, la voie judiciaire est bien étroite

Travail — Analyse

Les salariés de la centrale à charbon de Gardanne (Bouches-du-Rhône) viennent d’obtenir la suspension, pour quelques semaines, de la procédure de licenciement les visant. D’autres victoires ont lieu. Mais depuis 2013, seulement 1,8 % des PSE ont été invalidés par les tribunaux.

Les syndicats dénoncent la ratification a minima d’un texte sur les violences au travail

Travail

Le conseil des ministres examine ce mercredi la ratification de la convention n° 190 de l’organisation internationale du travail, visant à protéger les femmes dans le monde du travail. Mais pas une ligne des lois françaises ne sera modifiée.

« C’est le feu ! » Les restaurateurs veulent croire à la reprise

Travail

Alors que les professionnels de la restauration ont rouvert leurs terrasses avec soulagement le 19 mai, ils attendent la nouvelle étape du 9 juin. Non sans quelques inquiétudes.

Les femmes de chambre de l’Ibis Batignolles gagnent après 22 mois de lutte

Travail

Les sous-traitantes de l’hôtel parisien signeront mardi un accord mettant fin à un conflit devenu symbolique. Mis à part leur intégration dans le groupe Accor, elles ont obtenu satisfaction sur l’ensemble de leurs revendications.

L’Agence des quartiers ferme ses portes

Medias

Le tribunal de commerce d’Évry a prononcé mercredi la liquidation de ce projet porté par un proche du macroniste Julien Denormandie, qui devait former au journalisme et à la communication des étudiants issus des quartiers populaires. Un million d’euros de subventions avait été versé.

Burn-out, «harcèlement»...: d’anciens salariés de L214 dévoilent l'envers du succès

France — Enquête

L’association antispéciste, forte de 48 000 membres et 6 millions d’euros de dons récoltés en 2020, subit le contrecoup d’une croissance météoritique : 12 salariés fin 2015, 74 en 2021. Ses dirigeants admettent n’avoir « pas toujours fait les meilleurs choix ». Deux cas sont soumis aux prud’hommes vendredi.

La RATP condamnée à réintégrer un salarié accusé sans preuve de radicalisation

Discriminations

Agent de sécurité, Hassan A. avait perdu son autorisation de port d’arme, puis avait été licencié début 2019 après un avis d’incompatibilité du ministère de l’intérieur. Deux décisions annulées par la justice dès mai 2019, car le dossier était vide.