Dan Israel

J’ai rejoint le service Economie de Mediapart en novembre 2012, pour m'intéresser aux entreprises au sens large. Après avoir développé une certaine obsession pour l'évasion fiscale, je me consacre désormais au monde du travail et à ses enjeux. Coordinateur du service économie-social.

Contacts

Twitter
@dan_mdpt

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

  • Vague d’assassinats racistes en 1973 : « L’oubli est un moyen de maintenir l’impunité »

    1973, année charnière (3/12) — Entretien

    La célèbre autrice de polars Dominique Manotti et la sociologue Rachida Brahim ont publié coup sur coup deux livres ramenant sur le devant de la scène les tueries qui ont visé il y a cinquante ans plusieurs dizaines d’Algériens, notamment à Marseille. Dialogue autour d’un passé qui dévoile des mécanismes d’invisibilisation toujours à l’œuvre aujourd’hui.

  • À la SNCF, une grève chamboule-tout met en difficulté l’État, l’entreprise et les syndicats

    Transports publics, le délitement — Analyse

    Malgré l’accord trouvé vendredi entre l’entreprise et le collectif des contrôleurs, sous pression du gouvernement, les trains ne rouleront pas à Noël. Face à une mobilisation inédite, tous les acteurs du dossier sont perdus. Et perdants.

  • C’est officiel, la réforme de l’assurance-chômage a fait beaucoup de perdants

    Assurance-chômage : l’injustifiable réforme

    Selon le bilan de l’Unédic, enfin rendu public, les coupes dans les droits des demandeurs d’emploi ont abouti à une baisse moyenne de 16 % des allocations versées, et à un recul jamais atteint du nombre de chômeurs indemnisés. Et la prochaine réforme aggravera la situation.

  • Les contrôleurs en grève à Noël mettent la SNCF dans l’embarras

    En grève pour les salaires (8/8)

    Au moins un train sur trois va être annulé pour le premier week-end des vacances de fin d’année, en raison de la mobilisation d’un collectif national des chefs de bord, qui maintient une vraie distance avec les syndicats. L’entreprise a annoncé qu’elle remboursera deux fois le prix des billets annulés.

  • Retraites : Macron recule pour mieux sauter

    Retraites : la nouvelle réforme de Macron — Analyse

    Initialement prévue le 15 décembre, la présentation de la réforme a été reportée au 10 janvier. Une décision de dernière minute qui traduit autant la fébrilité de l’exécutif que ses espoirs d’éviter une crise sociale d’envergure.

  • « L’unité du mouvement syndical peut faire contrepoids à l’extrême droite »

    Travail — Entretien

    Jean-Marie Pernot est un chercheur reconnu sur le syndicalisme. Il a lui-même été militant, jusqu’à diriger une fédération CFDT dans les années 1980. Dans un livre percutant, il appelle les syndicats à sortir de leurs automatismes pour regagner leur puissance. Il exhorte même la CGT et la CFDT à faire alliance.

  • Des syndicalistes historiques de la CGT privés du droit de s’en revendiquer

    Travail

    Le tribunal judiciaire de Bobigny a interdit à 16 militants de l’usine PSA de Poissy (Yvelines) de se présenter comme des adhérents du syndicat et d’en utiliser le logo. Premier visé : Jean-Pierre Mercier, figure du syndicat pendant des années, par ailleurs numéro 2 de Lutte ouvrière.

  • En France, une nouvelle menace plane sur Deliveroo

    Uber, Deliveroo : les batailles de l’ubérisation

    Déjà condamnée cette année, la plateforme de livraison de repas est à nouveau en « discussions » avec l’Urssaf, qui pourrait lui réclamer une ardoise potentiellement fatale. Le parquet de Paris étudie le versant pénal du dossier. L’entreprise a missionné Jean-François Copé et un administrateur judiciaire.

  • Élisabeth Borne précise les contours d’une réforme des retraites injustifiée

    Retraites : la nouvelle réforme de Macron

    La première ministre a confirmé son intention de repousser l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans en 2031. Sa justification portant sur une urgence financière ne tient pourtant guère. Et les conséquences de la réforme, prétendument positive pour l’économie française, sont en fait très incertaines.

  • Première victoire judiciaire pour 145 Camerounais contre le groupe Bolloré

    Justice

    Ces cultivateurs dénoncent depuis plus de dix ans l’implantation de palmiers à huile sur leurs terres ancestrales. La cour d’appel de Versailles leur a accordé le droit d’examiner les documents pouvant documenter les liens réels entre les sociétés exploitant la plantation et le groupe Bolloré.

  • « RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics

    Transports publics, le délitement — Parti pris

    En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.

  • La réintégration d’un agent de la RATP, accusé sans preuve de radicalisation, définitivement validée

    Discriminations

    Agent de sécurité, Hassan A. avait perdu son autorisation de port d’arme, puis avait été licencié début 2019 après un avis d’incompatibilité du ministère de l’intérieur. Le dossier était vide et la RATP a violé la loi en le licenciant, a tranché la Cour de cassation.