Dan Israel

J’ai rejoint le service Economie de Mediapart en novembre 2012, pour m'intéresser aux entreprises, au sens large. Après avoir développé une certaine obsession pour l'évasion fiscale, je me consacre désormais au monde du travail et à ses enjeux.

Consultez ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Contre l’avis de l’inspection du travail, le licenciement d’un syndicaliste à SFR est validé par la ministre

    Par
     © Reuters/Stéphane Mahé © Reuters/Stéphane Mahé

    La ministre du travail Muriel Pénicaud vient d’autoriser le licenciement d’Antony Di Ponzio, actif syndicaliste Sud Commerce, en poste dans une boutique des Champs-Élysées. L’inspection du travail avait pourtant refusé ce licenciement en juillet, jugeant que c’est son activité syndicale qui « déplaît à la direction ».

  • Menaces de mort, harcèlement: Yassine Belattar en garde à vue

    Par
    Sur LCI, en septembre 2018. Sur LCI, en septembre 2018.

    L’humoriste et animateur radio a été placé en garde à vue ce mardi au commissariat du Ve arrondissement de Paris. La procédure a été déclenchée par une plainte pour menaces de mort, déposée le 24 janvier par le producteur et auteur Bruno Gaccio. Depuis plusieurs années, de nombreux témoignages, recueillis par Mediapart et par les policiers, l’accusent de comportements inappropriés dans un cadre professionnel ou para-professionnel.

  • Après le grand débat, les manifestants attendent «des réponses»

    Par et
     © D.I. © D.I.

    Déterminés à ne pas se faire oublier par le pouvoir, les syndicats, hormis la CFDT, avaient appelé à défiler partout en France. Leurs troupes ont répondu à l'appel. Visés par une profonde réforme dans les mois à venir, les agents de la fonction publique étaient les plus mobilisés. Parmi eux, les enseignants étaient particulièrement remontés.

  • Menaces de mort, harcèlement, allusions sexuelles: l’«ingérable» Yassine Belattar face aux accusations

    Par
    Sur LCI, en septembre 2018. Sur LCI, en septembre 2018.

    L’humoriste et animateur radio sera prochainement entendu par la police, à la suite d’une plainte pour menaces de mort déposée par Bruno Gaccio. De nombreux témoignages, recueillis par Mediapart et par les policiers, l’accusent de comportements inappropriés dans un cadre professionnel ou para-professionnel. Outre des menaces visant quatre hommes du monde du spectacle, plusieurs personnes évoquent des comportements humiliants ou menaçants. Deux femmes ont raconté s’être vu imposer des propos à connotation sexuelle alors qu’elles étaient à la recherche d’un travail. Hormis certaines menaces, Yassine Belattar conteste vigoureusement tout comportement répréhensible.

  • Morts au travail: une condamnation à Reims, combien de victimes invisibles?

    Par
    accidentsdutravail-facebook

    Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Reims a lourdement condamné Cristal Union et un sous-traitant pour la mort de deux « cordistes », ensevelis en mars 2012 sous des tonnes de sucre dans un silo de 53 mètres de haut. Un coup de projecteur sur les accidents graves du travail qui risque de rester éphémère. Qui se souvient que 1 200 personnes meurent chaque année du travail ?

  • Chômage: le faux suspense du gouvernement

    Par
    Murielle Pénicaud le 11 décembre 2018 © Reuters / Charles Platiau. Murielle Pénicaud le 11 décembre 2018 © Reuters / Charles Platiau.

    Une semaine après l’arrêt des négociations entre les syndicats et le patronat sur les nouvelles règles de l’assurance-chômage, le premier ministre et la ministre du travail ont relancé mardi 26 février la concertation, qui aboutira à l'été. Mais les priorités de l’exécutif sont déjà connues, les perdants du futur système aussi.

  • Chômage: après l’échec des négociations, le pouvoir au pied du mur

    Par

    La séquence de discussion autour des règles de l’assurance-chômage, lancée il y a cinq mois, a capoté. Les syndicats ne veulent pas des économies demandées par le gouvernement sur le dos des chômeurs, et le patronat refuse le « bonus malus » sur les contrats courts voulu par Emmanuel Macron. L’exécutif peut désormais imposer ses choix, mais le fera-t-il ?

  • Chez Engie, le burn out menace jusqu’au sommet de l’entreprise

    Par
    Extrait du rapport 2017 de la médecine du travail pour "ManCo", la filiale hébergeant les plus hauts dirigeants du groupe Engie. Extrait du rapport 2017 de la médecine du travail pour "ManCo", la filiale hébergeant les plus hauts dirigeants du groupe Engie.

    Un rapport de la médecine du travail révélé par Mediapart indique qu’en 2017, un quart des « top executives » du groupe français étaient entrés « dans la spirale du burn out ». Ce chiffre alarmant a déclenché plusieurs réponses de la direction, qui assure que la situation est en voie de rétablissement. Mais des hauts cadres critiquent une « gestion des ressources humaines complètement défaillante ».

  • Cambodgiens contre Bolloré: le report du procès accordé

    Par

    Onze Cambodgiens, représentant les 77 membres de l’ethnie bunong, ont attaqué le groupe Bolloré en justice et s’étaient vu refuser le visa nécessaire pour assister à une audience à laquelle ils étaient convoqués, ce 12 février. Le tribunal a reporté l’audience.

  • Paris et Rome se déchirent avant les européennes

    Luigi Di Maio avec des gilets jaunes le 5 février 2019 © Twitter LDM. Luigi Di Maio avec des gilets jaunes le 5 février 2019 © Twitter LDM.

    La rencontre mardi entre le vice-président du Conseil italien Luigi Di Maio et des « gilets jaunes » a viré à la crise diplomatique avec Paris, à l’approche des européennes. Elle a aussi braqué des figures du mouvement social français. Sur le fond, des convergences existent entre les Cinq Étoiles et les gilets jaunes.