Dan Israel

J’ai rejoint le service Economie de Mediapart en novembre 2012, pour m'intéresser aux entreprises, au sens large. Après avoir développé une certaine obsession pour l'évasion fiscale, je me consacre désormais au monde du travail et à ses enjeux.

Consultez ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Avec Deliveroo, l’inspection du travail s’attaque à l’ubérisation

    Par et
    Un livreur Deliveroo à Paris, en avril 2017. © Reuters/Charles Platiau Un livreur Deliveroo à Paris, en avril 2017. © Reuters/Charles Platiau

    Selon l’inspection du travail et l’Urssaf, la plateforme de livraison de repas à domicile n’emploie pas de vrais indépendants, et devrait traiter ses livreurs comme des salariés classiques. Le parquet est saisi à Paris et à Nantes. Le danger est réel pour cet emblème d’une société « ubérisée », pour l’instant couvert par la justice.

  • Les Pages jaunes menacées par un «hold-up financier»

    Par
    Les membres de l'intersyndicale SoLocal, le 9 mars à La Défense. Les membres de l'intersyndicale SoLocal, le 9 mars à La Défense.

    Le groupe SoLocal, qui détient le célèbre annuaire, a annoncé qu’il allait supprimer 1 000 postes sur 4 400. Une saignée officiellement justifiée par la transition vers le numérique. Mais les salariés dénoncent une supercherie : le plan vise surtout à satisfaire les attentes financières des actionnaires.

  • Manifester contre les violences sexistes au travail

    Par
    capture-d-e-cran-2018-03-07-a-15

    À l’occasion de la journée du droit des femmes, ce 8 mars, de nombreuses manifestations, et une grève, sont organisées pour dénoncer les discriminations et les violences faites aux femmes dans le cadre professionnel.

  • Face aux syndicats, Macron n’écoute que d’une oreille

    Par

    Les partenaires sociaux ont abouti à de fragiles accords sur deux chantiers majeurs, l’assurance-chômage et la formation professionnelle. Pour le premier dossier, le président et son gouvernement se sont résolus à suivre les propositions, loin d’être radicales, des syndicats et du patronat. Mais sur le second, l’exécutif s’assoit sur les propositions péniblement négociées.

  • Chômage, formation: le théâtre d’ombres des négociations

    Par et
    Une manifestation contre la réforme du code du travail, en novembre. © Reuters Une manifestation contre la réforme du code du travail, en novembre. © Reuters

    Après de longs mois de négociation, les syndicats et le patronat ont trouvé un accord pour proposer une réforme de l’assurance-chômage et de la formation professionnelle. Mais les modifications sont modestes, loin du « big bang » attendu par le gouvernement et des promesses de campagne du président. L’exécutif pourrait annoncer un texte de loi s’affranchissant largement de ces difficiles discussions.

  • Le chômage baisse, les salaires stagnent

    Par et
    Pôle emploi. La baisse du taux de chômage s’explique bien par des créations d’emplois. © Reuters Pôle emploi. La baisse du taux de chômage s’explique bien par des créations d’emplois. © Reuters

    Le taux de chômage a reculé au quatrième trimestre en France métropolitaine pour atteindre 8,6% de la population active. Du jamais vu depuis 2009. Mais les pressions à la baisse sur les salaires sont palpables.

  • Première grève depuis sept ans dans le jeu vidéo

    Par

    Des salariés du studio français Eugen Systems sont en grève depuis le 14 février. C’est une première depuis 2011 pour l’industrie française du jeu vidéo, peu habituée aux mouvements de revendication. Les grévistes demandent que la rémunération minimale prévue par leur convention collective soit appliquée.

  • Pôle emploi fait toujours plus de place au service civique

    Par

    Dans un contexte de réduction budgétaire et d’effectifs en baisse, l’agence chargée de gérer les demandeurs d’emploi ouvre largement ses portes aux volontaires du service civique. Payés 580 euros par mois, ces jeunes sont-ils utilisés comme des salariés au rabais ? Les syndicats craignent que ce ne soit bientôt le cas.

  • La Poste est menacée de procès pour abus de sous-traitance

    Par

    Dans un réquisitoire sévère, le parquet de Nanterre demande le renvoi devant le tribunal correctionnel de La Poste, pour son « recours extrême à la sous-traitance » dans la livraison de colis. L’enquête a été lancée après la mort accidentelle d’un livreur non déclaré, mais le juge d’instruction vise tout un système.

  • Cinq mois après, les ex-GM&S veulent rester debout

    Par
    Les syndicalistes de GM&S, avec leur avocat Jean-Louis Borie. © Capture d'écran - compte twitter des GM&S (@gmsenlutte) Les syndicalistes de GM&S, avec leur avocat Jean-Louis Borie. © Capture d'écran - compte twitter des GM&S (@gmsenlutte)

    Samedi à Saint-Denis, une soirée spéciale célèbre le combat des salariés de l’usine de La Souterraine, qui a perdu plus de la moitié de ses emplois en septembre. La situation est sombre pour ceux qui ont perdu leur poste, et même les salariés repris ne sont guère optimistes.