David Perrotin

Journaliste à Mediapart depuis décembre 2020, j'ai travaillé à Loopsider, BuzzFeed et Rue89 auparavant. J'écris principalement sur les sujets liés aux discriminations. 

Pour me joindre: david.perrotin@mediapart.fr

Contacts

Twitter
@davidperrotin

Tous ses articles

  • Accusé de violences sexuelles, le patron de Happn quitte l’entreprise

    Violences sexistes et numérique : ça ne streame pas rond

    Dans une enquête de Mediapart, 70 actuels ou anciens salariés de l’application de rencontres Happn mettaient en cause le comportement de leur patron Didier Rappaport. Ils l’accusaient notamment de violences sexuelles, ce que l’intéressé dément. Son départ a été annoncé aux salariés mercredi.

  • Chez Happn, des salariés dénoncent un patron « sexiste » et « humiliant »

    Violences sexistes et numérique : ça ne streame pas rond — Enquête

    Malgré l’intention affichée par l’application de rencontre pour lutter contre le harcèlement, 70 actuels et anciens salariés dénoncent le management du PDG Didier Rappaport. Lequel dément.

  • Marche des fiertés LGBTQI+ : des militants repolitisent la fête

    Discriminations

    La marche des fiertés organisée samedi à Paris était critiquée par des militants qui dénoncent des sponsors adeptes de « pinkwashing » ou la présence, les années passées, d’une association de policiers. Une scission n’est pas à exclure à l'avenir, les organisateurs aspirent cette année à un défilé plus politique et radical.

  • Une directrice d’école accusée de racisme et de maltraitance maintenue à son poste

    Éducation et enseignement supérieur — Enquête

    Des parents et des enseignants d’une école de Bagneux dénoncent la directrice, qu’ils accusent de « violences éducatives » et de « racisme » à l’encontre d’enfants dont les parents sont issus de l’immigration. L’inspection la maintient à son poste.

  • Procès de Taha Bouhafs : qualifier une policière d’« Arabe de service », propos raciste ou politique ?

    Discriminations

    Le journaliste Taha Bouhafs était jugé mercredi 8 juin pour « injure publique à raison de l’origine ». Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat de police Unité SGP-FO, avait porté plainte contre l’un de ses tweets après avoir été qualifiée d’« Arabe de service ». L’occasion de livrer deux visions parfaitement différentes sur le racisme dans la police. 

  • Contrôles au faciès à la gare du Nord : l'État condamné pour « faute lourde »

    Discriminations

    Dans une décision rendue mardi, la cour d'appel de Paris reconnaît les contrôles au faciès subis par trois lycéens à la gare du Nord, en mars 2017. Elle condamne l’État pour « faute lourde » et ordonne le versement de 1 500 euros aux plaignants.

  • CNews et « Le Figaro » : des voix s’élèvent à propos du cas Éric Zemmour

    Violences sexistes et sexuelles

    Alors que sept femmes ont accusé Éric Zemmour d’agression sexuelle dans Mediapart, la société des journalistes du Figaro a demandé des comptes à sa direction, lors d’une réunion, le 2 juin. De son côté, le syndicat du groupe Canal+ a interpellé la direction lors d’un CSE le 3 juin. En vain.

  • Attentats du 13-Novembre : une victime algérienne menacée d’expulsion

    Migrations

    La préfecture de police de Paris a refusé à un Algérien victime des attentats du 13 novembre 2015 le renouvellement de son titre de séjour. Marlène Schiappa demande le réexamen du dossier. Mais l'avocat de ce barman de 26 ans, partie civile au procès programmé en septembre, dénonce une position « scandaleuse » et un « double discours » des autorités.

  • Eric Zemmour conforté par ses employeurs, de nouveaux témoignages l’accusent

    Éric Zemmour et les femmes — Enquête

    Mediapart a recueilli de nouveaux témoignages et documents mettant en cause le comportement du polémiste avec les femmes. En 2018, il a écrit ce SMS à une jeune attachée de presse : « Alors j attendrai que vous m invitiez chez vous pour vous violer ! » Le cas Zemmour sera à l’ordre du jour d’une réunion au Figaro, le 2 juin, à la demande de sa Société des journalistes.

  • «Sauvages», «fainéants»... des salariées d’un Ehpad accusent plusieurs cadres de racisme

    Discriminations — Enquête

    Des salariées d’un Ehpad des Hauts-de-Seine du groupe Arpavie dénoncent des propos racistes qu’auraient tenus leur directrice et le médecin coordinateur. La direction du groupe, qui a licencié l’une de ses responsables de soins ayant dénoncé les faits, est mise en cause.

  • Les discriminations contre les LGBT+ toujours aussi invisibilisées

    Discriminations

    Malgré la baisse apparente des agressions dans l’espace public en raison du confinement, la situation reste problématique. Il est toujours difficile d’apprécier la situation car les victimes n’osent pas porter plainte et que les LGBT+ de manière générale adoptent des mécanisme d’évitement pour anticiper d’éventuelles violences.

  • Violences sexuelles : plusieurs femmes accusent Eric Zemmour

    Éric Zemmour et les femmes — Enquête

    Après le récit d'une élue d'Aix-en-Provence publié le 24 avril sur les réseaux sociaux, Mediapart a recueilli les témoignages de plusieurs femmes qui dénoncent les agissements et le comportement du journaliste du Figaro et de CNews, que certains rêvent de voir candidat à la présidentielle.