Joseph Confavreux

Journaliste à France Culture entre 2000 et 2011, il a rejoint Mediapart en mai 2011. Joseph Confavreux est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme, a codirigé le livre La France invisible (La Découverte, 2006) et a publié deux autres ouvrages, Egypte :histoire, société, culture (La Découverte, 2009), et Passés à l'ennemi, des rangs de l'armée française aux maquis Viet-Minh (Tallandier, 2014). Il est aussi co-rédacteur en chef de la Revue du Crieur.

Consultez ici ma déclaration d'intérêts.

Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Le peuple comme menace, une nouvelle mode éditoriale

    Par
    peuplophobie

    Dans la foulée des appréhensions liées au moment populiste que vivent les démocraties libérales, une parole scientifique et éditoriale affiche son inquiétude, voire sa défiance, vis-à-vis du peuple, perçu comme une menace pour la démocratie. Plusieurs publications récentes illustrent cette « peuplephobie ».

  • Les inégalités, c’était mieux avant

    Par

    Dans son dernier ouvrage, le chercheur François Dubet décortique la « transformation du régime des inégalités » et ce que ce dernier abîme et empêche dans nos sociétés. Une analyse sociologique fine, moins convaincante dans les conséquences politiques qu’elle en déduit.

  • Images interdites

    Par
    capture-d-e-cran-2019-05-25-a-14-38-41

    Alors que le Festival de Cannes vient de boucler son édition 2019, deux auteurs, un sociologue et un philosophe, s’intéressent à la liberté d’expression et à ses possibles limites, à l’aune du traitement réservé à certaines images de cinéma, notamment pornographiques.

  • Les polémiques éthiques saisies par la philosophie

    Par

    Alors que les coups de théâtre se succèdent sur l’arrêt et la reprise des traitements de Vincent Lambert, relançant le débat sur la fin de vie, et que la révision des lois de bioéthique est prévue en juin, un ouvrage tente de cerner ce que peut la philosophie face à des positions morales souvent jugées irréconciliables.

  • Six mois de «gilets jaunes»: un nouvel âge des mouvements sociaux

    Par
    Des gilets jaunes à Paris, le 1er Mai. © Reuters Des gilets jaunes à Paris, le 1er Mai. © Reuters

    Pour le politiste Samuel Hayat, la mobilisation des « gilets jaunes » constitue un signe, parmi d’autres, d’un basculement profond du rapport à la politique, clôturant un siècle et demi d’un espace fondé sur les affrontements partisans et idéologiques. Pour ce spécialiste de la révolution de 1848, « les gilets jaunes ne clivent pas la France ».

  • Bill Gates, «l’homme le plus généreux du monde», ne l’est pas tant que cela

    Par
    L’armement, les énergies fossiles ou encore les sodas profitent de la manne des Gates. © Reuters L’armement, les énergies fossiles ou encore les sodas profitent de la manne des Gates. © Reuters

    En étudiant « l’art de la fausse générosité » mise en œuvre par la fondation Gates, le journaliste Lionel Astruc dessine dans un livre d'enquête les contours d’un « philanthrocapitalisme » associant bonnes affaires et belles actions. Le concept résonne après les promesses en centaines de millions d’euros faites par les grandes fortunes françaises dans la foulée de l’incendie de Notre-Dame de Paris.

  • Crépuscule: Juan Branco découvre la lune

    Par

    Le pamphlet de Juan Branco, mauvais digest de Gala et du Comité invisible, gâche la critique radicale nécessaire de Macron, de l’oligarchie et des médias. Le succès commercial de Crépuscule tient non à ce qu’il révèle, mais à ce qu’il incarne d’un air du temps confus et frelaté, selon lequel tous les chats sont gris.

  • Quelle Notre-Dame reconstruire?

    Par

    Alors que le président a annoncé vouloir rebâtir Notre-Dame « plus belle encore d’ici cinq ans », la question est de savoir s’il faut reconstruire l’église médiévale, celle transformée par Viollet-le-Duc au XIXe siècle ou bien encore ériger une cathédrale du XXIe siècle.

  • De Clausewitz à Bush: la guerre prise aux mots

    Par
    9782213706245-001-t

    L’administration Bush a-t-elle forgé une nouvelle théorie de la guerre après les attentats du 11-Septembre et ainsi contribué à remodeler un univers où l’État, tout comme la paix, appartiendrait au vieux monde ? L’anthropologue Catherine Hass fait un détour par Clausewitz, Mao et Carl Schmitt pour tenter de répondre.

  • Delphine Horvilleur: «L’antisémite à travers les siècles est toujours un intégriste»

    Par
    visuel-horvilleur

    Alors que le ministère de l’intérieur a annoncé un bond des actes antisémites de 74 % en France en 2018 et que la justice a été saisie à la suite de plusieurs actes antisémites à Paris et à Sainte-Geneviève-des-Bois, entretien avec Delphine Horvilleur, rabbin et figure singulière du judaïsme français, qui publie un livre sur la question.