Lamia Oualalou

Journaliste, correspondante en Amérique Latine. Après une décennie au Brésil, je viens de m'installer au Mexique, l'autre géant de la région. Mais mon coeur palpite toujours pour Rio de Janeiro, Buenos Aires, La Paz, Santiago ou Caracas. Samba, donc, car le rythme ne me quittera plus, je vais continuer à esquisser billets et articles sur toute la région, avec un accent particulier sur le Brésil et le Mexique. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Pourquoi l'Etat palestinien existe... en Amérique latine !

    Par
    Brésil, Argentine, Bolivie, Pérou... La plupart des pays d'Amérique latine ont décidé de reconnaître officiellement un Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967. C'est une stratégie nouvelle qui agace Israël et embarrasse les Etats-Unis et pourrait trouver concrétisation lors de l'assemblée générale de l'ONU.
  • Bravo Lula !

    Par
    Adriana montre sa carte Bolsa Familia. © (dr) Adriana montre sa carte Bolsa Familia. © (dr)

    Après huit années de présidence Lula, le Brésil offre un étonnant modèle de développement social accéléré. Des armées de pauvres sont sorties de la misère. De Rio, Lamia Oualalou raconte cette révolution tranquille qui, des favelas aux groupes géants industriels, redonne espoir à l'Amérique latine.

  • Comment le Brésil est devenu un poids lourd sur la scène internationale

    Par
    Dilma Rousseff en campagne © Agencia Brasil Dilma Rousseff en campagne © Agencia Brasil
    Le succès de Lula ne se mesure pas seulement sur le plan intérieur, mais aussi dans la manière dont il a su placer le Brésil aux côtés des pays émergents et l'éloigner du giron des puissances occidentales, en s'appuyant sur une économie dynamique.
  • Brésil: les métamorphoses de Lula

    Par

    Ecrasé par l'insolente popularité du président sortant, que devient le Parti des travailleurs? Les années militantes ont cédé la place à un parti professionnalisé. Mais le PT a aussi su surmonter les crises et scandales du premier mandat de Lula.

  • 200 ans d’Argentine, perplexité et mélancolie

    Par
    Les époux Kirchner à la fin de la campagne de 2007 © Casa Rosada Les époux Kirchner à la fin de la campagne de 2007 © Casa Rosada

    L'Argentine célèbre son bicentenaire en s'interrogeant sur son avenir. Le couple Kirchner, au pouvoir depuis près de dix ans, a ravivé la flamme sociale du péronisme mais gouverne de manière partisane. Reportage de notre envoyée spéciale.
  • Au Chili, Michelle Bachelet part la tête haute

    Par
    Le milliardaire Sebastian Piñera a été élu, au second tour del'élection présidentielle, dimanche 17 janvier, avec 51,61 % des voixcontre 48,38 % pour l'ancien président démocrate-chrétien Eduardo Frei(1994-2000), le candidat de la Concertation, la coalition decentre-gauche.Retour sur la présidence de Michelle Bachelet, première femme à diriger le pays. Celle qui avait démarré son mandat par des grèves et sous les quolibets l'achève en beauté grâce à des réalisations sociales et une rapide sortie de crise. Seul point noir: elle n'a pas réussi à réformer un système politique chilien qui demeure figé.
  • Venezuela : la révolution bolivarienne sans pétrodollars

    Par

    La chute des cours du pétrole est un coup dur pour l'économie vénézuelienne et pour la révolution bolivarienne d'Hugo Chavez. Même si les finances de l'Etat restent saines, le gouvernement est contraint de parer au plus pressé avec des emprunts et des nationalisations déguisées. Reportage.

  • Déçus par Lula, les sans-terre ne lâchent rien

    Par
    POSSEDER LA TERRE (3/4). Le Brésil est l'exemple le plus caricatural de la concentration foncière. Au dernier recensement agricole, 1% de la population détient 44% de la terre cultivable du pays. Pour lutter contre cette injustice, le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre (MST) tente depuis 1984 d'occuper des terres et d'améliorer la condition des paysans. Ce faisant, il est devenu la principale référence sociale du continent sud-américain. Reportage à Eldorado do Carajás, Etat du Pará.
  • Bolivie: Morales enclenche la nouvelle étape de la révolution indigène

    Par
    Les Boliviens ont largement adopté par référendum (60% de oui), dimanche, la nouvelle constitution voulue par Evo Morales. Ce texte entend transformer le pays, encore largement structuré par des relations de pouvoir coloniales en une nation multiethnique et multiculturelle. Morales a proclamé «la refondation de la Bolivie». «C'est la fin des immenses exploitations agricoles et des grands propriétaires.» (Photo Agencia Brasil.)
  • Pourquoi le Brésil a décidé de protéger Battisti

    Par
    La Cour suprême du Brésil a rejeté l'extradition de l'ancien militant d'extrême gauche italien. Nous republions une enquête du 15 janvier 2009, rédigée au moment où le ministre de la justice avait décidé, déjà, de refuser son extradition. La bataille judiciaire était loin d'être terminée.